Comment se déroule une médiation ?

.

La démarche peut être à l’initiative d’une, ou des personnes concernées. On parle alors de médiation conventionnelle.

Elle peut également être initiée par une orientation judiciaire. Lorsqu’elle est ordonnée par un magistrat, il s’agit de médiation judiciaire.

Dans ces deux types de situations, le cadre, les règles et les principes déontologiques de la médiation s’appliquent de manière identique.

La distance géographique peut parfois poser problème et demande une certaine adaptabilité dans le déroulement des séances. 

 

ENTRETIEN PRÉALABLE

La médiation commence toujours par un premier entretien sans engagement, confidentiel, individuel ou non, qui a pour objectif :

  • de faire connaissance

  • d’informer sur le cadre, les conditions et le déroulement de la médiation

  • de vérifier ensemble la pertinence de cette démarche à partir des demandes et des besoins exprimés

 

LES SÉANCES DE MÉDIATION

A l’issue de l'entretien préalable, lorsque chacun a donné son accord, les personnes et le médiateur conviendront d’entretiens pour aborder ensemble les sujets qui les préoccupent. Quelques entretiens peuvent permettre aux personnes de prévoir entre elles les modalités de leur organisation, de leur relation et de prendre des décisions.

La médiation peut être interrompue à tout moment, par les personnes elles-mêmes ou par le médiateur.

 

Au cours de la médiation des accords peuvent être convenus oralement ou par écrit.

Ils peuvent être rédigés par les personnes elles-mêmes ou avec l’accompagnement du médiateur. Les personnes en disposent et peuvent, si besoin, les transmettre à leurs avocats, autres experts habilités ou directement au juge pour une intégration dans une décision de justice.

       POUR QUI ?          PAR QUI ?           COMMENT ?          QUE DIT LA LOI ?